Un avion plus vert ? Qui consomme moins ?

 

VUE D’ENSEMBLE…

Depuis quelques années déjà, les hommes travaillent à concevoir un avion du futur. Ce dernier devant être plus rentable économiquement, mais devant aussi s’inscrire dans le respect de l’environnement.

En se démocratisant, le secteur aérien mue en profondeur tandis que le prix du pétrole ne cesse de croître.

En 2012, près de 3 milliards de passagers se sont envolés et ce nombre augmente sans cesse. Actuellement, les analystes estiment que le trafic va doubler d’ici 2030, et sera multiplié par 6 d’ici 2050 : atteignant de la sorte 18 milliards de passagers ! D’autre part, nous pouvons noter que la Chine a prévu de construire 70 aéroports dès 2015, ce qui portera sa capacité  totale à 230 aéroports.

Mais l’Europe, qui reste certes le berceau historique de l’aviation avec l’Amérique du nord, se voit concurrencer par les compagnies asiatiques qui s’accaparent déjà plus de la moitié des parts du marché du transport aérien mondial. Et le low-cost a le vent en poupe ! Il représente 20 % du marché mondial, et 40 % du marché américain.

Cependant, le véritable sujet ici est le pétrole ! Et plus exactement le kérosène. Le prix du baril, en 2014 était de 100 $ . Or, le carburant représente à lui seul 30 % des coûts pour une compagnie et jusqu’à 50 % pour les low-cost ! L’Organisation Internationale du Transport Aérien ( Iata ) a certes fait remarquer qu’en quarante ans les émissions de CO2 avaient été réduites de 70 % et celles d’oxyde d’azote ( Nox) de 90 %, mais l’explosion du trafic va tendre à faire grimper la pollution due au secteur aérien.

Les acteurs civiles s’engagent donc à poursuivre leurs efforts, ainsi que les accentuer pour stabiliser les émissions de CO2 dès 2020 et les réduire à partir de 2050, par rapport au total émis par l’aviation civile en 2005.

Données statistiques issues du magazine Science et vie ( 1156)

 

UN AVION PLUS SOBRE ?

Comme dit ci-dessus, économiser le carburant est désormais une question cruciale et presque d’ordre vitale pour les compagnies aériennes. Les bureaux d’ingénieurs cherchent à concevoir des appareils plus sobres. Et aujourd’hui 3 axes de recherche technologique s’apprêtent à changer le visage de l’aviation commerciale.

En premier : Recourir aux composites !

– L’aluminium était majoritairement utilisé mais l’heure est aux matériaux composites. Ces fibres de carbones, ou de verre imprégnées de résine, sont 3 à 4 fois plus légères pour une résistance égale. L’airbus A380 en est composé à 25% et le Boeing 787 à 50 % ( voir image ci-dessous pour la composition de cet appareil ).

En second : les biocarburants !

-Selon de nombreux experts, pour réduire les émissions de CO2 il faut miser sur ces derniers. En effet, il ne rentre pas dans le bilan atmosphérique car ce carbone a d’abord été prélevé dans l’atmosphère pour se fixer dans la plante. Mais il reste néanmoins deux freins : le prix ( au litre, 2 fois le prix du kérosène ) et les quantités produites qui sont nettement insuffisantes face aux 250 millions de tonnes de kérosène consommé chaque année.

En trois : l’aérodynamisme !

-Réduire la traînée nécessite de réduire les turbulences autour des voilures. En couvrant celles-ci de micro-rainures, qui améliorent l’écoulement ou en créant des aspirations locales par des micro-perforations dans le bord d’attaque de l’aile. Pour supprimer les tourbillons à l’extrémité des ailes, on étudie une aile refermée sur elle-même. Elle est dite « rhomboïdale » ( voire image ci-dessous ). Ainsi on réduirait de 15 % la traînée. Mais une autre solution existe : l’aile volante, qui réduirait quant à elle de 20 % la consommation de carburant.

Avion de chez Dassault aux ailes rhomboïdales

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s